Ile De Paques

Partir en voyage sur l’Ile de Pâques ?

Partons en voyage sur l’une des îles les plus fascinantes et énigmatiques au monde, l’Ile de Pâques. Rapa Nui, son nom dans la langue du même nom, est une île isolée, d’une superficie de 163 km2, et qui mesure 17km de longueur sur 11 km de largeur.  Située en plein coeur de l’Océan Pacifique, à mi-chemin entre les côtes chiliennes et la Polynésie Française, l’Ile de Pâques de part sa  situation unique a une authenticité ainsi qu’ une aura de mystères avec ses impressionnants géants de pierres, les moaï, témoins silencieux d’une société complexe.

Ile de Pâques

Ile de Pâques

 

 

En mettant le pied sur l’île, nous nous posons de nombreuses questions : Qui a construit ces statues géantes et pourquoi ? Comment ont-elles été découvertes ? Comment ceux qui ont sculpté ces statues sont arrivés là ?  De nombreuses thèses fleurissent et l’ île devrait garder ses secrets à jamais.

 

 

SONY DSC

Arrivée à Hanga Roa, Ile de Pâques / Photo : Espaces Andins

 

HISTOIRE ET DE GEOGRAPHIE

Selon la légende, il y a environ 1000 ans, des polynésiens en canoë parcoururent plus de 2000 km dans l’Océan Pacifique et arrivèrent après plusieurs semaines en mer, au nord de l’île,  sur la plage d’Anakena.  Mais, le nom de l’Ile de Pâques, a été donné par le navigateur hollandais, Jakob Roggenveen, qui a officiellement découvert l’île, le 5 avril 1722. Elle comptait à cette période 4000 habitants environ. Après être annexée à l’Espagne, elle fut annexée au Chili en 1888 et est restée chilienne depuis.

En 1995, l’Ile de Pâques a été classée au Patrimoine Mondial par l’Unesco pour ses incroyables ressources naturelles et son patrimoine historique et culturel.

QUE VOIR LORS D’UN VOYAGE SUR L’ILE DE PAQUES ?

LE FABULEUX CRATERE DE RANO KAU

 

 

RANO KAU / Photo : Espaces Andins

RANO KAU / Photo : Espaces Andins

 

Approcher les Moaï est une fantastique expérience mais l’incroyable cratère de Rano Kau est l’un de mes gros coups de coeur en arrivant sur l’Ile de Pâques. Au sud-ouest de l’île se trouve le  Rano Kau, le plus grand volcan de l’île, situé à 324 mètres d’altitude, d’où l’on a un sentiment de solitude et de silence à part quelques oiseaux et le bruit des vagues. De nombreuses coulées de lave basaltique ont formé le volcan il y a plus de deux millions d’années. La teneur élevée en silice fait que cela conduit à de nombreuses explosions même si la dernière a eu lieu il y a plus de 180 000 ans ce qui a donné lieu à l’immense caldeira de 1,6 km de diamètre.  A l’intérieur, l’accumulation de pluie a formé une lagune de 1600 mètres de diamètre  avec une profondeur  de 200 mètres où de nombreuses petites iles construites de roseaux couvrent cette lagune.

 

Mirador Rano Kau / Photo : Espaces andins

Mirador Rano Kau / Photo : Espaces andins

 

Le mot « Rano », en langue Rapanui, est utilisé pour désigner les volcans dans lesquels l’eau est stockée, comme c’est le cas pour Rano Raraku ou Rano Aroi. Le mot « Kau », a plusieurs significations telles que « l’abondance de l’eau » et « large, large ». Ainsi, le sens de Rano Kau pourrait être «grand ou large volcan avec beaucoup d’eau», une expression absolument correcte pour décrire cet incroyable phénomène de la nature.

 

Le cratère Rano Kau, Ile de Pâques / Photo : Espaces andins

Le cratère Rano Kau, Ile de Pâques / Photo : Espaces andins

 

Cet endroit restera un moment inoubliable lors de mon passage sur l’ile de Pâques

 

RANO RARAKU ET AHU TONGARIKI

Lorsque l’on décide de visiter l’Ile de Pâques, on le fait principalement pour ses gigantesques statues de pierre que sont les moaï.

Le volcan Rano Raraku, au sud-est de l’île, est l’un des sites archéologiques les plus incroyables et les plus extraordinaires de la planète. Dans ce lieu magique et mystérieux ont été créés ces statues géantes, les moaï qui ont fait la renommée mondiale de l’île de Pâques. Lorsque l’on arrive sur le site Rano Raraku, nous restons sans voix, on ne pense qu’à contempler ces fantastiques merveilles.

 

La carrière de Moaï / Photo : Espaces Andins

La carrière de Moaï / Photo : Espaces Andins

 

Dans cette carrière, environ 1000 moaï y ont été sculptés puis emmenés sur les plateformes appelées « Ahu » dispersées sur toute la côte pour honorer la mémoire de leurs ancêtres.  On ignore la méthode mais plusieurs hypothèses suggèrent l’utilisation des troncs, de cordes, et la force de dizaines d’hommes. Mais ce terrain étant assez irrégulier et vallonné, on imagine le travail titanesque réalisé. Un bon nombre de statues  sont restées inachevées. Le temps de fabrication d’un moaï n’est pas connu, certaines thèses vont de quelques semaines à un an.

 

RANO RARAKU /  Photo : Espaces Andins

RANO RARAKU / Photo : Espaces Andins

 

En arrivant sur le site, nous sommes subjugués par l’impressionnant nombre de statues. On y dénombre un peu moins de 400 moaï, c’est la zone de l’île où l’on en trouve le plus. Nous marchons sur le chemin long de 800 mètres qui va nous conduire petit à petit vers la belle surprise du bord de l’océan. Au cours de notre promenade, nous voyons les têtes des statues sortant de la terre dans toutes les positions possibles (droites, couchées, faces cachées..). En marchant, on pense que les moaï ne sont que des têtes alors que non, ce sont des statues entières enterrées dans le sol. Des recherches archéologiques ont montré que la longueur de la tête correspondait à environ un tiers de la hauteur totale de la statue.

 

AHU TONGARIKI, plateforme à 15 moaï / Photo : Espaces Andins

AHU TONGARIKI, plateforme à 15 moaï / Photo : Espaces Andins

 

Au bord de l’océan, nous arrivons se trouve l’imposant Ahu Tongariki, plateforme restaurée avec les 15 moaï érigés sur 200 mètres environ et tournant le dos à l’océan pacifique. Le rêve ultime, la raison pour laquelle, je me suis rendue sur cette île.  Des moaï  tournent le dos à la mer, mais que cela signifie t’il ? Ils protégeaient l’ancien village des mauvais esprits.

Ahu Tongariki est la plus grande structure cérémonielle construite sur l’île de Pâques et le monument mégalithique le plus important de toute la Polynésie. Il représente le zénith des constructions sacrées appelées ahu-moai qui ont été développées à Rapa Nui depuis plus de 500 ans.

Entre le solstice d’été (21 décembre) et l’équinoxe d’automne,  (21 mars), le soleil se lève à l’arrière de la plateforme. Je me dis à ce moment là que d’observer un lever de soleil à cet endroit doit être un moment inoubliable.

LE VILLAGE CEREMONIAL D’ ORONGO

Situé au sud-ouest du volcan Rano Kau, le village cérémonial d’Orongo est l’un des sites archéologiques les plus intéressants et les plus spectaculaires de l’île de Pâques.

Le site cérémonial d'Orongo / Photo : Espaces Andins

Le site cérémonial d’Orongo / Photo : Espaces Andins

 

Lorsque l’on visite le cratère de Rano Kau, on visite ensuite le site d’Orongo avec à proximité, les îlots Motu Nui, Motu Iti et Motu Kao Kao. Les premières maisons en pierre à Orongo semblent avoir été construites vers 1400 après JC.

 

les maisons en pierre de Orongo / Photo : Espaces Andins

les maisons en pierre de Orongo / Photo : Espaces Andins

 

Une cinquantaine de maisons ont été construites alignées sur le bord du cratère, formant trois ensembles indépendants face à la mer. Presque toutes les maisons ont été pillées et détruites lors des différentes expéditions européennes et reconstruites plusieurs fois au cours des dernières décennies.

Les roches entourant le village sont couvertes de plus de 1700 pétroglyphes, faisant de Orongo, l’endroit avec la plus forte concentration d’arts rupestres de l’île.

 

Pietroglyphes Orongo, Ile de Pâques / Photo : Espaces Andins

Pietroglyphes Orongo, Ile de Pâques / Photo : Espaces Andins

 

Orongo est surtout connu pour la cérémonie de l’homme oiseau. 

On ne connait pas les détails de la compétition de l’homme oiseau ou  du tangara manu mais selon la tradition, une fois abandonné le culte des ancêtres représenté par les moai et compte tenu de la perte du prestige de l’ancien ordre politique et religieux, les groupes tribaux en conflit ont émergé désireux de s’emparer du pouvoir. Vers la fin du XVIIe siècle, il est établi que la meilleure façon de parvenir au pouvoir est d’organiser une compétition annuelle à Orongo, où le vainqueur jouirait d’une série de droits et de privilèges sur ses rivaux durant son mandat. Actuellement, nous pouvons voir certaines des épreuves qui ont lieu pendant le Festival Tapati en février inspirés de l’homme oiseau, de sorte que ceux qui peuvent assister à ces épreuves pourront se rappeler les anciennes traditions de l’île.

Orongo, cérémonie de l'homme oiseau / Photo : Espaces Andins

Orongo, cérémonie de l’homme oiseau / Photo : Espaces Andins

 

LA PLAGE D’ANAKENA

Au nord de l’île, se trouve Anakena, l’une des seules plages de sable blanc de l’île avec celle d’Ovahe, la plage rose. Anakena est la principale plage de l’île de Pâques et est l’image de la plage paradisiaque que nous nous imaginons avec ses cocotiers, sa plage de sable blanc et son eau cristalline calme contrairement à la côte rocheuse d’Hanga Roa propice au surf. Je m’y suis baignée et ce fut très agréable. Anakena est considéré comme étant le berceau de l’histoire et de la culture de l’île de Pâques. C’est ici que le premier roi de l’île, Ariki Hotu Matu’a, débarqua avec ses hommes et établit le premier centre habité qui a donné naissance à la culture Rapa Nui.

La plage d'Anakena, Ile de Pâques  / Photo : Espaces Andins

La plage d’Anakena, Ile de Pâques / Photo : Espaces Andins

 

Mais, la plage d’Anakena ce n’est pas seulement, sa plage paradisiaque c’est aussi la plateforme restaurée de Ahu Nau Nau avec ses 7 moaï.

 

Les 7 moaï de la plage d'Anakena  / Photo : Espaces Andins

Les 7 moaï de la plage d’Anakena / Photo : Espaces Andins

 

L’île de Pâques est et restera l’un des grands mystères archéologiques à jamais. Elle n’a pas fini de livrer tous ses secrets, c’est un mythe.  On peut visiter l’Ile de Pâques pendant les festivités de Pâques (un article sera consacré à cette festivité) ainsi que pour le festival de Tapati au mois de février, mais il faut s’y prendre en amont pour effectuer les réservations. Espaces Andins peut vous assister pour l’organisation de votre voyage à destination de l’Ile de Pâques, n’hésitez pas à nous contacter