Gastronomie Sud Americaine

Voyage gastronomique en Amérique du sud

La gastronomie sud-américaine est très riche en saveurs, odeurs et textures. La gastronomie du continent sud-américain est définie comme étant, ainsi que sa culture, une fusion de peuples, d’expériences et de goûts influencée par les cultures africaines, espagnoles, italiennes et orientales. Avec ce nouvel article, nous vous invitons en voyage gastronomique en Amérique du sud, un continent riche en couleurs et en saveurs.

Parmi les produits les plus utilisés dans la région des Andes, on trouve la papa ou la pomme de terre, particulièrement au Pérou,  consommée et vénérée par les Incas. Il existe environ plus de 5000 variétés de pommes de terre produites à plus de 4000 mètres d’altitude.  En Amérique du sud, les plats à base de maïs se distinguent également avec des milliers d’espèces de maïs. On trouve également des plats élaborés à base de poisson et de fruits de mer, le ceviche est très populaire en Amérique du sud cuisiné sous différentes formes.

LA GASTRONOMIE PERUVIENNE

Avec la gastronomie mexicaine, la gastronomie péruvienne est sans aucun doute l’une des plus connues internationalement. La richesse de la gastronomie péruvienne repose sur trois sources : la particularité de la géographie du Pérou, le mélange des cultures et l’adaptation des cultures anciennes à la cuisine moderne. Lima, a été déclarée capitale gastronomique de l’Amérique latine grâce à l’ampleur et l’exquisité des plats qui ont été régulièrement approuvés par les chefs les plus prestigieux et les spécialistes dans le domaine. Dans la partie andine, on ne peut pas dissocier la cuisine bolivienne de la cuisine péruvienne, elles sont complémentaires. Elle met en évidence les sauces, les soupes, les plats à base de cochon, de  maïs, de pomme de terre, de grillades et bien d’autres saveurs.

Ali de gallina /  Photo : Pinterest

Ali de gallina /
Photo : Pinterest

Partir au Pérou est l’occasion d’effectuer un voyage gastronomique avec une cuisine devenue une référence dans le monde entier avec des plats comme le ceviche, l’aji de Gallina, La papa a la huancaína. Pour boire, le pisco sour est la boisson nationale du pays.

Espaces Andins a consacré un article sur la gastronomie péruvienne, pour le lire, c’est  ici

LA GASTRONOMIE BOLIVIENNE

La pomme de terre est l’ingrédient de base de la gastronomie bolivienne. La danoise Kamilla Seidler, à la tête du restaurant Gustu, à la Paz, a sorti la gastronomie bolivienne de l’anonymat en étant élue meilleure chef d’Amérique Latine en 2016. Son restaurant est classé parmi les 50 meilleurs restaurants d’Amérique du sud. Le restaurant « Gustu » fut fondé par le co-fondateur du célèbre Noma, célèbre restaurant gastronomique de Copenhague et élu meilleur restaurant au monde . Surnommée « la danoise des Andes », elle mélange les saveurs de son pays d’origine avec les produits locaux.

Plat à base de poulet / Photo : Gusto/La Paz

Plat à base de poulet / Photo : Gusto/La Paz

De part sa diversité climatique et géographique, lors d’un voyage en Bolivie, vous pourrez découvrir un bon nombre de plats typiques à travers les régions visitées. Avec de profondes racines hispano-mauresques et indigènes, transformées par le métissage et les différents évènements historiques que le pays a connu, la gastronomie bolivienne possède un large éventail de plats et de recettes, ce qui la rend variée, riche et différenciée. À cela, on peut ajouter les boissons comme le vin bolivien et Chicha.

Parmi les plats les plus connus de Bolivie, on a le Silpancho, originaire de Cochabamba, sonso de yuca à base de manioc mélangé à du fromage, le chancho à la cruz (porc grillé, qui est plutôt un plat de fêtes), les humintas (maïs sucré tapé, mélangé à de la cannelle ou raisins secs, morceaux de fromage, enveloppé dans des feuilles de maïs et cuit sur le gril ou cuit à la vapeur).

LA GASTRONOMIE COLOMBIENNE

La gastronomie colombienne est l’une des plus riches d’Amérique du sud. Espaces Andins a consacré un article sur un restaurant colombien à Paris, le ranchito Paisa, qui vous invitera, le temps d’une soirée, à la dégustation de saveurs colombiennes. Voyager en Colombie, c’est découvrir un pays où la nature est reine. A cette richesse naturelle s’ajoute une bonne dose de culture locale, pour obtenir des plats typiques variés, colorés,  avec des saveurs inoubliables. Chaque région de Colombie a sa spécialité, mais néanmoins, certains produits sont à la  base de la nourriture colombienne, ce qui le cas du maïs.

Sancocho Colombie / Photo : recetasgratis.net

Sancocho Colombie / Photo : recetasgratis.net

On connait les tortas de maïs d’ influence espagnole où l’on va retrouver des ingrédients comme le maïs, la banane verte, l’igname ou la pomme de terre. Parmi les plats, on peut trouver le sancocho (soupe de poulet avec maïs, banane plantin, manioc), la bandeja paisa (plat de la région d’Antoquia au nord-est de la Colombie à base de boeuf, haricots, riz, bananes plantains, chorizo, avocat, oeuf), l’ajiaco (soupe de pommes de terre) sans oublier les jus de fruits exotiques (guanabana, lulo, Maracuya, curuba…)

LA GASTRONOMIE EQUATORIENNE

La gastronomie équatorienne a sa propre identité culinaire avec des influences péruviennes et colombiennes. Sa richesse climatique et géographique fait que sa gastronomie est riche et variée avec différentes influences des Andes, de la côte, des Iles Galapagos qui ont leur propre identité.

Equateur, spécialité de Banos / Photo : Espaces Andins

Equateur, spécialité de Banos / Photo : Espaces Andins

On trouvera une gastronomie élaborée à base de riz, oeuf, pommes de terre, avocat, boeuf ou porc.  Grâce à son large littoral, les produits de la mer sont abondants. Parmi les plats les plus populaires on a le ceviche équatorien, le quinoa, le cochon dinde (cuy), la fritada (viande de porc), les empanadas, le poulet rôti aux frites …

LA GASTRONOMIE ARGENTINE

Par rapport au reste de l’Amérique du sud, la gastronomie se différencie par ses influences migratoires, en partie italienne et espagnole. La gastronomie argentine se distingue par sa viande et ses succulents vins que l’on peut trouver dans la région de Mendoza ou à Cafayate dans le nord de l’Argentine. On ne va pas en Argentine sans goûter le traditionnel « Asado Argentin » ou la « parilla », les grillades de viande.  Il est aussi recommandé de goûter les fameuses empanadas, chaussons fourrés à la viande de boeuf, fromage, légumes, poulet etc.  Espaces Andins a testé pour vous les empanadas du restaurant Clasico Argentino à Paris, pour lire notre article c’est ici.  La cuisine du nord de l’Argentine sera également à base de viande, de quinoa.

 

Empanadas / Photo Espaces Andins

Empanadas / Photo Espaces Andins

 

A Iguazu, la gastronomie est très variée, on y retrouve l’influence des trois pays bordant les chutes (Paraguay, Brésil et Argentine), un mélange unique qui n’est possible qu’à cet endroit. Aux Chutes d’Iguazu, vous pourrez prendre le petit-déjeuner au Brésil, déjeuner au Paraguay et diner en Argentine. Les plats les plus célèbres de Puerto Iguazu sont ceux élaborés avec le poisson de la région comme la dorade, le surubi, le pacu, le paty et le  manguruyú. Il est préparé généralement grillé, cuit au four ou pané. A Iguazu, on peut également déguster les chipas, petits pains de manioc et de farine de fromage qui ont leur origine dans la gastronomie paraguayenne  et dans la zone littorale de l’Argentine.  En guise de dessert, vous pourrez déguster les alfajores, pâtisseries locales que l’on peut accompagner avec le dulce de leche (confiture de lait).

 

Les alfajores / Photo : La nación

Les alfajores / Photo : La nación

 

 

Lorsque l’on part en Terre de Feu, à Ushuaia, une autre gastronomie s’offre à nous, celle des produits de la mer, nous recommandons la dégustation de la Centolla (ou crabe royal) que l’on trouve dans le Canal de Beagle. Ce crabe est très convoité pour sa chair appétissante et sa saveur unique, ce qui en fait un met célèbre dans le monde entier. On le retrouve en Norvège ainsi qu’ au Kamtchatka en Russie. Andrés Ayala, cuisinier professionnel, né à Ushuaia et qui a reçu de l’Institut Argentin de Gastronomie à Buenos Aires, est un véritable passionné de cuisine à laquelle il ajoute sa qualité et son bon goût.

LA GASTRONOMIE CHILIENNE

La gastronomie chilienne se distingue par ses saveurs et ses couleurs. En raison de sa géographie étendue, on peut distinguer au Chili, trois zones gastronomiques au Chili (nord, centre, sud). La gastronomie chilienne possède des plats de grandes importances : empanadas, pastel del choclos (gateau de maïs avec du boeuf, des oignons), humitas (pâte de maïs cuite), cazuela (met élaboré avec de la viande ou du poulet, et des légumes) également des produits de la mer : locos, machos, centollas et poissons comme le congre, saumon, corvina.

 

Grillades Patagonie "Asado" / Photo : Espaces Andins

Grillades Patagonie « Asado » / Photo : Espaces Andins

 

Sur l’île de Pâques, on trouvera principalement une gastronomie basée sur le poisson et les fruits de mer, en particulier le homard. Comme au sud du Chili, le curanto est la nourriture traditionnelle de l’île. Il est accompagné de pommes de terre non pelées et du « poe », un pudding sucré à base de farine, de citrouille et de banane. Les vins et les fruits du Chili sont reconnus internationalement pour leur qualité et belle sélection, l’avocat est très prisé. Le Chili réputé pour ses vins, mais en apéritif, nous vous recommandons la boisson nationale qu’est le Pisco Sour

 

Pisco Sour / Photo : Espaces Andins

Pisco Sour / Photo : Espaces Andins

 

Espaces Andins, votre agence spécialiste du sur mesure, peut vous organiser un circuit gastronomique le long de la Cordillère des Andes. N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande.

 

Par Valérie