Guayaquil

Une journée à Guayaquil (Equateur)

Lors d’un voyage en Equateur, la dernière ville que l’on visite est  Guayaquil, sur la côte Pacifique. Guayaquil, 2ème ville du pays et capitale économique du pays est une ville portuaire située sur les bords du fleuve Guayas. Fondée en 1537 par Francisco de Orellana, la ville de nos jours ne possède plus de vestiges coloniaux. La ville fut en effet détruite à deux reprises par un incendie (1896 et 1902). Mais Guayaquil, même si elle n’a pas les mêmes attraits de la belle Quito, vaut la peine d’une visite une journée avant de se rendre dans les Iles Galapagos.

Le quartier de las Penas

 

Guayaquil - Quartier Las Penas // Photo : Espaces Andins

Guayaquil – Quartier Las Penas // Photo : Espaces Andins

 

La Penas est le quartier où, il y a 400 ans,  tout à commencé à  Guayaquil. En 1982, le quartier fut déclaré Patrimoine Culturel de l’Equateur, puis entre 2002 et 2008, un processus de restauration a été effectué par la municipalité. Son style architectural, du début du 20ème siècle avec ses belles maisons en bois  reflètent le développement de cette industrie prospère à cette époque. Le quartier de Las Penas est situé sur les contreforts du Cerro Santa Ana, l’un des points de vue les plus importants de la capitale économique du pays.

 

Quartier Las Penas à Guayaquil

Quartier Las Penas à Guayaquil

 

A travers les ruelles étroites et pavées, les maisons colorées, on arrive en haut des 444 marches à un mirador d’où l’on a une vue imprenable sur la ville en 360 degrés avec les rivières Babahoyo et Daule, le centre commercial de la ville, l’Ile Santay, le Cerro del Carmen et le reste de la ville. Lors de notre montée, nous pourrons faire un arrêt à l’un des bars pour siroter un cocktail et acheter un souvenir local dans l’une des boutiques d’artisanat.

 

 

Les 444 marches du quartier Las Penas à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

Les 444 marches du quartier Las Penas à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

 

 

Au sommet, se trouve la petite chapelle du Cerro Anna, consacrée à la Vierge de la Miséricorde. On peut également trouver le phare et le musée naval. Le design  évoque l’ancienne chapelle qui existait à l’époque coloniale dont les magnifiques vitraux à l’intérieur représentent les scènes de la passion du Christ et à l’arrière, on peut voir l’épée de Santiago Mayor, patron de la ville.

 

 

La chapelle dans le quartier Las Penas à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

La chapelle dans le quartier Las Penas à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

Le quartier, à l’origine, abritait des artisans et des pêcheurs, puis à partir du XXème siècle avec le boom du cacao, de riches propriétaires s’installèrent et construisirent les maisons les plus luxueuses qui sont encore présentes et que nous découvrîmes lors de notre balade. Dans ce quartier, vécurent d’importants personnages politiques, des affaires ou de la culture de Guayaquil. Ernesto « Che » Guevara a vécu pendant un certain temps en aidant gratuitement les résidents et visiteurs. Egalement, y vécurent Ernest Hemingway et le poète chilien, Pablo Neruda.

Le parc des iguanes

Ou le Parc Seminario. Surnommé « le parc des iguanes » en raison des nombreux reptiles qui y vivent, l’endroit est très charmant avec ses arbres et son lagon artificiel où nagent les poissons.

 

 

Les iguanes du Parc Seminario  à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

Les iguanes du Parc Seminario à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

 

Le parc est une attraction touristique, on peut y observer les nombreux iguanes qui se promènent dans les arbres.  L’iguane de Guayaquil peut mesurer jusqu’à 1 mètre de long.  En 2017, on recensait 350 iguanes dans le parc.

 

Les iguanes dans les arbres  à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

Les iguanes dans les arbres à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

 

 

Dans ce parc, on pourra également apprécier la statue de Simon Bolivar, le libérateur de l’Amérique latine. La place portait son nom jusqu’en 1895. Manuel Suárez Seminario fit une donation et après quelques rénovations, le nom fut changé et on l’appela le Parc Seminario.

 

 

La statue Bolivar dans le parc seminario à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

La statue Bolivar dans le parc seminario à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

 

 

Le Malecon Simon Bolivar

Connu sous le nom de Malecón 2000, c’est l’un des projets urbains les plus réussis des Amériques, considéré comme un modèle mondial et déclaré espace public sain par l’organisation panaméricaine de la santé et l’organisation mondiale de la santé. Le Malecón est un lieu de promenade pour les familles et les touristes où l’on peut flâner et profiter du paysage fluvial sur une distance de 2,5 km. Vous pourrez y voir des jardins, lagunes artificielles, sources d’eau, La Rotonda monument historique mais aussi des musées, cinéma, centres commerciaux, restaurants, bars, terrains de jeux pour les jeunes enfants.

 

La promenade du Malecon 2000 // Photo : Wikipedia

La promenade du Malecon 2000 // Photo : Wikipedia

 

La rotonde est un monument en demi-cercle qui a été conçu en 1937 par le sculpteur espagnol Jose Antonio Homs. Ce monument célèbre la rencontre mystérieuse qui a eu lieu entre deux libérateurs latino-américains à cet endroit précis.  À ce jour, personne ne sait exactement ce dont ils ont discuté. Les deux hommes, Simon Bolivar et José de San Martin, se sont réunis le 26 Juillet 1822 pour discuter d’une stratégie qui pourrait libérer le continent de la domination espagnole.

 

La rotonda, monument historique à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

La rotonda, monument historique à Guayaquil // Photo : Espaces Andins

 

L’Equateur est l’une des destinations préférées d’Espaces Andins de part la variété de ses paysages et la gentillesse de ses habitants, n’hésitez pas à nous contacter pour l’organisation de votre voyage sur mesure, nous saurons répondre à vos attentes et vos envies.

 

Par Valérie