Salar Uyuni

Mon rêve : le Salar d’Uyuni en Bolivie

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un lieu qui fait rêver beaucoup de passionnés et de voyageurs,  un lieu qu’il faut absolument inscrire sur votre liste de voyages à faire dans sa vie, un lieu irréel, véritable merveille de la nature, le grand Salar d’Uyuni en Bolivie. Amoureuse des grands espaces et des civilisations, lorsque j’ai commencé à m’intéresser à l’Amérique du sud, j’ai commencé à m’intéresser à la Bolivie car une amie en revenait avec son frère, cela fait plus de 15 ans déjà, ils étaient partis en sac à dos, et elle ne tarissait pas d’éloges sur cette vaste étendue de sel. A l’époque, je rêvais devant ses photos argentiques, le numérique n’était pas aussi en vogue que de nos jours, j’ai eu une véritable révélation et je me suis dit qu’un jour, j’irai en Amérique du sud et j’irai surtout là-bas. Quelques années plus tard, Espaces andins a été créé et j’ai eu la chance de parcourir les pays longeant la Cordillère des Andes et de découvrir mon premier désert de sel, en Argentine, à Salinas Grandes, une parfaite introduction au Salar d’Uyuni qui a l’époque était un peu inondé, on était en janvier, la saison des pluies, provoquant un effet « miroir » permettant au ciel et au sol de se rencontrer et de nous offrir  le temps d’un instant la sensation de marcher sur des nuages.

3_Salinas-grandes_Nord-Argentine

Salinas Grandes dans le nord de l’Argentine

Le plus grand désert de sel situé à 3600 mètres d’altitude

Appelé par certains habitants, le Salar de Tunupa dû à une légende d’origine Aymara où l’on dit que la belle déesse Tunupa (la montagne située au bord du Salar), qui trompée par Kusku a versé des larmes d’une telle ampleur qu’elles ont donné naissance à ce grand lac salé. Les siècles ont passé mais ce lac de larmes est resté au même endroit, bien que caché sous une grande couche de sel. Le Salar d’Uyuni est probablement l’un des paysages les plus incroyables de la planète avec son étendue de sel à l’infini ou presque.

 

Salar d'Uyuni

Salar d’Uyuni

 

D’une superficie de plus de 10 000 kilomètres carrés environ,  situé à plus de 3 600 mètres d’altitude,  le plus grand désert de sel au monde, est situé au sud de l’Altiplano bolivien et représente 1/3 des réserves de lithium de la planète. Par ses paysages hors du commun,  la visite du plus grand désert de sel bolivien est un incontournable lors d’un voyage en Bolivie. Il y a environ 40 000 d’années,  la région appartenait à un gigantesque lac préhistorique « Minchin » qui séchait de façon saisonnière, laissant derrière l’évaporation d’énormes quantités de sel.

 L’ile d’Incahuasi et ses cactus millénaires

Dans cet océan blanc salé ou plutôt désert de sel,  parsemée d’îles, on y trouve la plus connue, l’ile d’ Incahuasi (« Maison de l’inca » en Quechua), de 25 hectares, presque entièrement couverte de cactus candélabres pouvant dépasser les 4 mètres de hauteur dont le plus grand atteint 12 mètres environ.

 

Ile Incahuasi

Ile Incahuasi

 

Accès au Salar d’Uyuni

Se rendre dans le Salar d’Uyuni se mérite. De la Paz, on peut prendre un vol pour Uyuni mais le plus intéressant est d’arriver au Salar par le nord du Chili ou du nord de l’Argentine. Personnellement, je recommande l’arrivée par San Pedro de Atacama au Chili, en traversant le Sud Lipez avec ses paysages à tomber où volcans majestueux, lagunes colorées, geysers et bains bouillonnants, déserts et faune locale s’offriront à vous.

Laguna Verde

Laguna Verde at the altiplano of Southwest Bolivia, within Eduardo Avaroa Andean Fauna National Reserve and close to the border with Chile.

 

Le cimetière des trains

Les trains sont arrivés en Bolivie en 1889, symboles de progrès.  Le train servait de moyen de transport pour les minerais comme l’étain, l’argent ainsi que l’or. Pendant des décennies, ce fut un symbole de progrès. Aujourd’hui, les trains sont abandonnés sur le sable, cela n’enlève rien à leur beauté ni à leur histoire, ce sont des pièces uniques de  l’archéologie industrielle du XXe siècle. Des centaines de wagons, certains en meilleur état que d’autres, sont ouverts au public afin qu’ils puissent y grimper et prendre des photos intéressantes.

Cimetière de train Uyuni

Cimetière de train Uyuni

 

Uyuni : un sous-sol qui attise les convoitises

La Bolivie et en particulier le Salar d’Uyuni suscitent les convoitises dû à la richesse dont regorge son sous-sol. Autrefois, l’or et l’argent faisaient la gloire de la Bolivie avec les mines d’argent de Potosi et l’or dans la région des Yungas. La Bolivie est également le 2ème producteur de gaz naturel d’Amérique du sud avec la région de Santa Cruz. Mais, Uyuni possède ce qu’on appelle, le trésor blanc,   l’un des gisements de lithium les plus riches au monde dont les réserves sont estimées à plus de 100 millions de tonnes. Seulement, 25 000 tonnes de sel sont extraites chaque année. Le lithium est utilisé pour la fabrication de batteries. La demande a considérablement augmenté ces dernières années pour la production des batteries de voitures électriques. Pendant des siècles, jusqu’à l’arrivée du tourisme, l’extraction du sel a été la principale occupation des habitants de la région autour des villes de Uyuni, Colchani et San Juan. Dans les sous-sols d’Uyuni, on ne trouve pas seulement du lithium, on y trouve aussi le borax, le potassium,  magnésium. Que ce soit en Argentine, au Chili ou en Bolivie, les pays occupent une situation stratégique et attise les convoitises des entreprises étrangères.

 

Salar d’Uyuni- Extraction de sel

 

Et vous aussi, vous souhaitez accomplir ce rêve, partir à la conquête de ces incroyables paysages, mythiques, créateurs d’émotions et d’illusions. Espaces Andins peut vous organiser ce voyage. Il n’y a plus qu’à prendre une carte, visiter notre site et nous contacter.

Par Valérie