Credit Photo : 
Juliane Schultz/Flickr

Les trésors de Sucre en Bolivie

Cette semaine, nous vous emmenons à la découverte de Sucre, 5ème ville de Bolivie et véritable petit joyau, classé au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco en 1991 qui regorge de nombreux trésors baroques et de l’époque de la Renaissance. La capitale constitutionnelle de la Bolivie, fondée par Pedro de Anzure  en 1538, est surnommée «la ville blanche ». Sucre vous émerveillera par son architecture coloniale préservée avec ses belles églises, ses somptueuses demeures de l’époque coloniale espagnole, ses ruelles pavées et ses façades blanches.  Ville où  il fait bon vivre, à l’atmosphère européenne, la ville de Sucre est nichée dans une vallée entre 7 collines,  à 2 780 m d’altitude, et possède un climat printanier, tempéré et sec ce qui lui vaut d’être agréable pratiquement toute l’année. Il y en aura pour tous les goûts que ce soit au niveau des musées ou de l’architecture,  c’est la raison pour laquelle, elle mérite d’être inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité car Sucre est  à juste titre la plus belle ville de Bolivie et l’une des plus belles villes d’Amérique du sud.  Mais que voir lors de votre séjour à  Sucre ?

Vue des toits de Sucre, Bolivie Crédit photo : Adam Jones/Flickr

Vue des toits de Sucre, Bolivie
Crédit photo : Adam Jones/Flickr

La Place du 25 Mai

Ou la Place d’Armes, est située au cœur de la ville avec à ses côtés, deux des bâtiments les plus importants de la ville : la cathédrale et la Maison de la liberté. La Place du 25 mai est  sans doute l’une des plus belles places de Bolivie. Point principal de rencontres des habitants et des touristes, vous pourrez y voir des enfants courir après les pigeons. La Place du 25 Mai est le parfait endroit pour se détendre,  s’imprégner de la beauté, de l’ambiance et du dynamisme de la ville.

La place du 25 Mai (Sucre, Bolivie) Crédit photo : Dan Lundberg /Flickr

La place du 25 Mai avec la statue de Antonio José de Sucre (Sucre, Bolivie)
Crédit photo : Dan Lundberg /Flickr

Au centre du parc, se trouve, la statue du célèbre libérateur et premier président de la Bolivie, Antonio José de Sucre. Comme beaucoup de places sud-américaines, la Place du 25 Mai est une place vivante où l’on peut trouver des vendeurs, cireurs de chaussures, étudiants, mendiants, vendeurs de nourriture et de jus d’orange frais, familles locales, touristes et employés de bureau. Autour de la place, vous pourrez trouver différents types de commerces : restaurants, cafés, chocolateries, supermarchés, boutiques de souvenirs. Egalement, au moment de noël, on pourra apprécier les lumières et les décorations.

Maison de la Liberté

Premier monument national de la Bolivie où en 1825, la République fut créé avec la signature de la déclaration d’indépendance bolivienne. C’est là où tout a commencé. A l’origine, une chapelle jésuite, aujourd’hui, la Maison de la Liberté est un musée dédié à l’une des périodes les plus importantes de l’histoire de la Bolivie.

La casa de la libertad, Sucre, Bolivie Crédit photo : Jipe7/Flickr

La casa de la libertad, Sucre, Bolivie
Crédit photo : Jipe7/Flickr

Sur place, la déclaration d’indépendance de la Bolivie est exposée ainsi que des portraits des libérateurs Simon Bolivar, Antonio José de Sucre et José de Ballivian.

Cathédrale métropolitaine

L’imposante cathédrale, située aux abords de la Place 25 de Mai, est d’une grande importance pour la ville profondément religeuse.  L’intérieur de l’église est un mélange harmonieux de style Renaissance et de styles architecturaux plus récents tandis que les éléments extérieurs, tel que le clocher, sont plutôt de style baroque. La tour est ornée de statuettes de 12 apôtres et quatres saints patrons de Sucre et abrite une horloge de travail apporté de Londres en 1722. Les portes principales sont également  de style baroque.

 

La cathedrale de Sucre, Bolivie. Crédit photo : Jean Francois Gornet / Flickr

La cathedrale de Sucre, Bolivie.
Crédit photo : Jean Francois Gornet / Flickr

A l’intérieur, la cathédrale est magnifiquement éclairée par la lumière naturelle qui filtre à travers les nombreux vitraux. Les bancs et les chaises sont sculptés à la main, l’autel est couronné par un crucifix en argent connu sous le nom de Croix de Carabuco. La cathédrale abrite également le plus important musée religieux du pays, le musée de la cathédrale.

Place de la liberté

Au centre de la Plaza de la Liberté, un grand obélisque de 29 mètres de haut a été construit par le dernier gouverneur de la Real Audiencia de Charcas, Ramón García Pizzaro. Dans la partie nord-ouest de la place se trouve le théâtre Gran Mariscal avec sa magnifique façade. Le théâtre fut construit à partir d’un style néoclassique français au début du 20ème siècle.

Théâtre Gran Mariscal

Le Théatre Gran Mariscal, se distingue comme l’une des rares touches de couleur dans une ville blanche. Le bâtiment de couleur rose se trouve face à la Plaza Libertad, à proximité du Parc Bolivar. Le nom complet est le Théatre Grand Mariscal de Ayacucho. Le bâtiment opulent a été construit selon les plans élaborés pour un concours de l’opéra de Milan. Le bâtiment fut construit pour le prince et la princesse de La Glorieta, avec le consentement du pape. 

Théatre Mariscal Sucre, Bolivie Credit photo : Dan Lundberg

Théatre Mariscal Sucre, Bolivie
Credit photo : Dan Lundberg



Aujourd’hui, de nombreux évènements ont lieu dans ce théâtre (ballets, danses folkloriques, concerts de musique et pièces de théâtre). Beaucoup de ces événements sont gratuits. 

Parc Simón Bolívar

Le parc Simón Bolívar est situé en face de la cour suprême de justice, c’est le plus grand parc et peut-être le plus beau de la ville de Sucre. Les jardins bien entretenus et bordés d’arbres sont l’endroit idéal pour se détendre. Le parc se situe à quatre pâtés de maisons de la Plaza 25 de Mayo, et s’étend de la Cour suprême de Bolivie jusqu’à la gare d’Aniceto Arce, qui était l’une des plus fréquentées d’Amérique latine. Le parc spacieux est de nos jours un lieu de rencontre populaire pour les habitants de Sucre. Le matin, on, peut y observer  des habitants faire leur sport. Plus tard, les familles, les étudiants et les couples se réunissent.

Le Parque Simon Bolivar, Sucre Crédit Photo :  vincent raal

Le Parque Simon Bolivar, Sucre
Crédit Photo :
vincent raal

C’est un endroit idéal pour se promener, lire, prendre un peu de soleil, ou profiter d’une variété de plats de divers vendeurs de rue. La glace en vente est réputée pour être parmi la meilleure de Bolivie, avec des saveurs comme le tumbo (un fruit apparenté au fruit de la passion). 

marchande de jus  Crédit photo : Dan Lundberg / Flickr

marchande de jus
Crédit photo : Dan Lundberg / Flickr

Une caractéristique populaire dans le centre du parc est la version miniature de la Tour Eiffel. La structure en fer rouge, bien que n’étant pas une réplique exacte du monument français, mérite pleinement le nom de Tour Eiffel – elle a été conçue par l’ingénieur français Gustav Eiffel. Les composants ont été expédiés de France en 1908 et assemblés par des ingénieurs locaux, Federico José Federico Martinelli et Hammel. Il a été officiellement ouvert le 25 mai 1909. Pendant les 16 premières années de sa vie, la tour a fonctionné comme une station météorologique. En 1925, pour marquer un autre centenaire (cette fois la fondation de la République de Bolivie), la tour a été déplacée à son emplacement actuel dans le parc Simon Bolivar. La Tour Eiffel de Sucre fonctionne désormais uniquement comme une attraction touristique. Il est possible d’escalader la tour haute de deux étages par un escalier en colimaçon interne pour une vue sur le parc et la ville. Poursuivant le thème français, le parc accueille également une réplique de l’Arc de Triomphe de Paris.

 

La Recoleta

Le musée Recoleta possède des peintures coloniales et républicaines, ses cours coloniales sont d’une beauté incomparable. Ici le temps semble s’être arrêté, ses cloîtres abritent jusqu’à aujourd’hui les prêtres et les novices franciscains qui vivent en complète austérité. Les stalles du chœur du XVIIe siècle sculptées dans le cèdre  se démarquent sans égal.

 

La Recoleta, Sucre Crédit Photo : Madeleine Deaton

La Recoleta, Sucre
Crédit Photo : Madeleine Deaton

 

Couvent  San Felipe de Neri

Le couvent de San Felipe Neri est une église de style néoclassique construite entre 1795 à 1799, par le frère Antonio de San José Alberto.

À l’origine un monastère, le couvent fonctionne maintenant comme une école paroissiale pour filles.

L’entrée abrite une peinture de la dernière cène. a l’intérieur, une cour ornée de fleurs est entourée de deux niveaux de couloirs arqués blancs. Un grand nombre de peintures datant des XVIIIe et XIXe siècles ornent l’intérieur du monastère.

On voit souvent en photo ou carte postale, l’excellente vue panoramique de la ville depuis le toit de briques et le clocher.

 

Couvent St Philippe de Neri,  Sucre Crédit Photo : Manuel Menal

Couvent St Philippe de Neri, Sucre
Crédit Photo : Manuel Menal / Flickr

 

Cimetière général

Dans ce cimetière, l’ordre et l’harmonie constructive prédominent  dans ses différents espaces qui le composent depuis la fin du XIXe siècle. Mausolées ornés, tombes somptueuses et jardins peuplent l’espace qui abrite d’importantes personnalités.

 

Cimetière de Sucre, Bolivie Crédit photo : Jipe7/Flickr

Cimetière de Sucre, Bolivie
Crédit photo : Jipe7/Flickr

 

Les jeunes enfants se prêtent comme guides pour visiter l’intérieur du cimetière et en même temps vous raconter les histoires que contiennent les tombes.

Pour aller plus loin….

Palais de la principauté de la Glorieta

Proche du centre-ville, c’est l’un des bâtiments les plus curieux de la période républicaine, qui combine les styles gothique, maniériste, baroque, rococo, néoclassique et mudéjar. A l’origine, son extérieur était peint avec du sang de taureau.

 

Le Palais Glorieta, Sucre, Bolivie Crédit Photo : Jipe7 / Flickr

Le Palais de la Glorieta, Sucre, Bolivie
Crédit Photo : Jipe7 / Flickr

 

Sur les traces des dinosaures

En quittant la ville de Sucre,  se trouve le parc des dinosaures avec  le plus grand nombre d’empreintes de dinosaures au monde. Cette visite est intéressante pour les familles avec des enfants. Dans ce parc, vous pourrez trouver des reproductions grandeur nature de ces animaux préhistoriques. Le complexe touristique tente d’expliquer l’extinction de ces spécimens.

 

Le Parc des dinosaures Crédit photo : Marcos

Le Parc des dinosaures
Crédit photo : Marcos

 

Beaucoup de voyageurs combinent la Bolivie avec un autre pays. Nous recommandons plutôt d’effectuer un voyage entier en Bolivie, pays qui a énormément à offrir. Sucre, ne sera qu’une petite partie de la Bolivie. N’hésitez pas à nous contacter pour l’organisation de votre voyage en Bolivie qui vous marquera à jamais.

Par Valérie