Les Trains Mythiques Des Andes

Les trains mythiques des Andes

Fatiguée des longs trajets en voiture, malade en bateau, marre de l’attente dans les aéroports. Le train, est le moyen de transport que je privilégie depuis un moment, certes, ce n’est peut-être pas vers ce moyen de transport vers où l’on se dirige au premier abord et encore moins en Amérique du sud avec ses longues distances. Mais, je vais vous montrer pourquoi vous devriez voyager un peu plus en train en Amérique du sud et pourquoi vous devriez l’ajouter à votre itinéraire de voyage. De la Colombie jusqu’en Argentine, en passant par l’Equateur, le Pérou et la Bolivie.

LE TRAIN DES NUAGES (ARGENTINE)

Sûrement l’une des lignes de chemin de fer les plus impressionnantes d’Amérique du sud et un incontournable lors d’un voyage dans le NOA (Nord-Ouest Argentin). Le train des nuages ou « Train a la nubes » est l’un des trois plus grands chemins de fer au monde, se transformant en un travail d’inginiérie unique. Cette ligne traverse la Cordillère des Andes allant jusqu’à 4 200 mètres au dessus du niveau de la mer, à travers les paysages montagneux, les canyons, des vallées encaissées, ravins,  jusqu’à la magique Puna, les hauts-plateaux des Andes.

Trajet Train des nuages

Trajet Train des nuages  / Photo : Tren a las nubes

Le départ se fait dorénavant de San Antonio de los Cobres, une ville minière située à 3775 mètres d’altitude pour 30 minutes de parcours qui emmènera les passagers jusqu’ au viaduc de Polvorilla, dont le voyageur aura, d’une hauteur de 63 mètres, une somptueuse vue sur les magnifiques paysages couleurs ocre et vert.

Train des nuages / Photo :  ramalc14.com.ar

Train des nuages / Photo : ramalc14.com.ar

LE NEZ DU DIABLE (EQUATEUR)

La gare d'Alausi, Equateur

La gare d’Alausi, Equateur / Photo : Espaces andins

Une autre oeuvre de l’inginiérie est le nez du diable ou « la nariz del diablo » située à plus de 2300 mètres au-dessus du niveau de la mer, construite en 1905. A l’instar de voyager à bord d’une machine à remonter le temps, ce voyage en train est une expérience unique. Cette ligne de Alausi à Sibambe était un tronçon de la ligne reliant Quito à Guayaquil. Ce tronçon est l’un des trajets les plus spectaculaires d’Amérique du sud avec son tracé sinueux en pleine cordillère.

Le trajet en zig zag / Photo : Espaces Andins

Le trajet en zig zag / Photo : Espaces Andins

En effet, la nariz del diablo, est une formation rocheuse gigantesque en forme de nez de 100 mètres au-dessus du ravin Chanchan. Après avoir quitté Alausi, le train va emprunter une route à zigzag à flanc de montagne qui vous emmènera à travers 12 km aller retour de traversée de splendides paysages andins et verdoyants.

La nariz del diablo / Photo : Espaces andins

La nariz del diablo / Photo : Espaces andins

Au départ, le train descend jusqu’à Sibambe où là il fait demi-tour et repart en arrière en montée pour retourner à Alausi en changeant d’aiguillage. Autrefois, des personnes voyageaient sur les toits rendant le voyage épique, mais dû à des accidents mortels dont le dernier en 2007, il est dorénavant interdit de voyager sur le toit des trains.

LE TRAIN DE LA SIERRA (PEROU)

Les trajets en train ont une ère assez fastueuse au Pérou. Il existe différents trajets en train que le voyageur peut faire lors de son voyage au Pérou. Les lignes de trains offrent une alternative intéressante par rapport aux vols intérieurs ou les voyages en bus. Il existe des trajets en train qui sont uniques et spectaculaires qui vous permettront de découvrir la grande biodiversité péruvienne.

Train de Lima à Huancayo / Photo : Living in Peru

Train de Lima à Huancayo / Photo : Living in Peru

J’ai décidé de vous parler du train de la Sierra qui effectue le trajet entre Lima et Huancayo. Voyager en train jusqu’à Huancayo est sans aucun doute l’une des routes les plus incroyables au Pérou. Le train s’élève très haut en altitude et il se peut que les plus sensibles soient un peu malade.  L’itinéraire traverse 69 tunnels, 58 ponts, et dessine 6 incroyables courbes en zigzag ce qui red le trajet exceptionnel.  Le train ira jusqu’à 4 783 mètres environ au-dessus du niveau de la mer. Le voyage dure 12 heures.

Il existe au Pérou d’autres trajets en train, pour ceux souhaitant visiter le pays de manière luxueuse. La ligne la plus touristique est celle allant de Ollantaytambo à Aguas Calientes aux portes du Machu Picchu. Il y a également la ligne de Cusco à Puno aux abords du Lac Titicaca où le train passe à travers de splendides paysages avant d’arriver sur l’altiplano.

LA LIGNE ORURO / VILLAZON (BOLIVIE)

La Bolivie possède un riche passé ferroviaire avec la ligne qui en 1899 allait d’Uyuni jusqu’à Antofagasta au Chili. Elle servait à transporter des minéraux tels que l’étain, l’argent et même l’or. Au fil du temps, les trains ont cessé mais la popularité est restée.

Train Oruro Uyuni

Train Oruro Uyuni

Les voyages en train deviennent de plus en plus populaire car ils sont plus confortables, mieux organisés et conviviaux. On peut faire de superbes rencontres dans les trains. L’une des plus belles manières de découvrir l’altiplano bolivien et ses paysages irréels est d’emprunter ce moyen de transport.

Depuis la ville d’Oruro, classé par l’Unesco au Patrimoine Culturel de l’Humanité, pour son carnaval. La ligne entre Oruro et Villazon traverse 500 kilomètres de désert et s’arrête à la fameuse gare d’Uyuni, aux portes du célèbre désert de sel « Salar », vaste étendue blanche de sel et de lithium entourée de montagnes escarpées, de déserts pittoresques et de lagons de différentes couleurs qui font le régal des voyageurs et des flamants roses.

Salar Uyuni

Salar Uyuni (Bolivie)

Proche d’ Uyuni, vous pourrez visiter le cimetière de trains où vous pourrez voir dans le sable, ces wagons rouillés du 19ème siècle, mais cela n’enlève rien à leur beauté ni à leur histoire.

Cimetière de trains à Uyuni

Cimetière de trains à Uyuni

Il existe plus de 100 wagons, certains en meilleurs états que d’autres. Ce cimetière est ouvert au public et vous pourrez grimper et prendre de très belles photographies.

LE TRAIN DE LA SAVANE (COLOMBIE)

Ce train traverse la belle savane de Bogota et ses alentours. La dernière locomotive à vapeur en Colombie, commence son voyage à Bogota et s’étend à Zipaquirá, une ville minière qui possède l’une des plus belles attractions architecturales colombiennes: la cathédrale de Sel.

Train de la Savane, au départ de Bogota

Train de la Savane, au départ de Bogota

La vitesse de ces vieilles locomotives à vapeur nous rappelle le bon vieux temps. Peut-être une idée d’excursion lors d’un voyage en Colombie ?

LE TRAIN DE TALCA A CONSTITUCION (CHILI)

L’histoire du chemin de fer au Chili a traversé différentes périodes de boom et de déclin. Tout a commencé au XIXème siècle avec la construction du premier chemin de fer au nord de Copiapo à Caldera. A l’époque, il y avait également 4 routes internationales : d’Arica à la Paz en Bolivie, d’Antofagasta à La Paz et entre Antofagasta à Salta et un trajet entre Valparaiso et Buenos Aires.

Trajet de Talca jusqu'à Constitution

Le train n’a pas trop survécu et a été remplacé progressivement par des bus, pour des raisons politiques.

L’émission « des trains pas comme les autres » a montré récemment dans son reportage la ligne entre Talca et Constitución. La route suit la côte. Les villages reliés par cette ligne ne possèdent pas une bonne infrastructure routière. En 2007, cette ligne fut déclarée Monument national ce qui signifie qu’il appartient au patrimoine et ne peut être supprimé. Une belle manière de partir à la rencontre des locaux.

Il existe bien évidement d’autres lignes de chemin de fer en Amérique du sud. Espaces Andins reviendra peut-être en détail sur chacun des trajets en train dans de prochains articles. Mais si vous souhaitez vivre l’expérience d’un voyage en train, n’hésitez pas à nous contacter pour l’organisation de votre voyage.

Par Valérie