Pablo Neruda Et Ses Maisons Chili

Les maisons de Pablo Neruda…

« L’enfant qui ne joue pas n’est pas un enfant, mais l’homme qui ne joue pas a perdu à jamais l’enfant qui vivait en lui et qui lui manquera beaucoup. » (Pablo Neruda).  Ricardo Eliecer Neftali Reyes Basoalto connu sous le nom de Pablo Neruda est l’un des plus grands poètes chiliens, né en 1904 à Parral, dans la région du Maule, région vinicole du centre du Chili, située à environ 3h de Santiago.  Pablo Neruda a voyagé dans le monde entier et au Chili en tant que sénateur, diplomate, écrivain et reçu en 1971,  le Prix Nobel de Littérature.

Séance de travail, Pablo Neruda Photo : Fondation Pablo Neruda

Séance de travail, Pablo Neruda
Photo : Fondation Pablo Neruda

Pablo Neruda disparut en 1973 juste après le coup d’état de septembre. A travers cet article, nous allons voyager entre Santiago et Valparaiso et découvrir les maisons de P. Neruda qui vont, vous en apprendre un peu plus sur la personnalité d’une des plus grandes figures chiliennes du XXème siècle.

LA CHASCONA ET BELLAVISTA

Notre découverte commence au sein de la capitale chilienne, Santiago, dans le quartier  de Bellavista, niché entre la rivière Mapocho et la grande colline de San Cristobal qui s’élève à plus de 300 mètres au-dessus de Santiago d’où du sommet, nous pouvons profiter d’une splendide vue panoramique sur la capitale chilienne.  Connu dans les années 70 comme le quartier bohème de la ville, ce quartier coloré est une zone très animée en soirée où vous pourrez vous installer à une table le long de la rue Pio Nono et profiter de l’ambiance et pourquoi pas flâner dans les rues vives et colorées où vous pourrez admirer de nombreuses oeuvres d’art de rue.

La Chascona, Santiago Photo : La fondation Pablo Neruda

La Chascona, Santiago
Photo : La fondation Pablo Neruda

Proche du Cerro San Cristobal, le poumon vert de Santiago, se trouve La Chascona, à l’architecture particulière, en forme de bateau, c’est l’une des trois maisons de Pablo Neruda, aujourd’hui transformée en musée. La Chascona fut construite en 1953 en l’honneur de Matilde Urrutia, son amour secret de l’époque qui est ensuite devenue sa 3ème épouse. La Chascona avec ses façades aux couleurs vives,  reflète bien le quartier coloré de Bellavista avec son bleu et son jaune,  qui reflètent l’amour qu’avait le poète pour la mer et le soleil. A l’intérieur de la maison, se trouvent des objets uniques, comme des oeuvres d’art originales d’amis, de la vaisselle comme des verres de différentes couleurs, des vases, des statues, des coquillages, des lampadaires, une bibliothèque, un bar  ainsi que des passages secrets menant vers d’autres pièces. Cet endroit isolé et situé dans un endroit calme a sûrement inspiré le grand poète.

LA SEBASTIANA ET VALPARAISO

« Je sens la fatigue de Santiago. Je veux trouver à Valparaíso une petite maison pour vivre et écrire tranquillement… » (Pablo Neruda). Nous continuons notre voyage  à la découverte de la seconde maison de Pablo Neruda, la Sebastiana, du nom de son ancien propriétaire Sebastian Collado,  dans la deuxième ville du Chili, Valparaiso, le port principal du Chili à l’histoire passionnante. La ville, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, est construite sur 42 collines, ses maisons colorées, ses manoirs, ses routes pavées escarpées, ses ascenseurs/funiculaires en font une ville unique du bord de mer. Pablo Neruda aimait passer les fêtes de fin d’année à la Sebastiana d’où les invités pouvaient avoir vue unique du feu d’artifice sur le port.

La Sebastiana, Santiago Photo : Fondation Pablo Neruda

La Sebastiana, Santiago
Photo : Fondation Pablo Neruda

En trois ans, le poète a terminé la construction et la décoration de la maison. Pour son inauguration en 1961, il rédigea le poème « La Sebastiana ».  La maison est décorée de vieilles photos du port, des cartes anciennes,  des peintures marines, ainsi qu’un grand portrait de Walt Whitman, un poète américain du 19ème siècle qui fut l’une de ses grandes inspirations ainsi que de Lord Cochrane, lui rappelant ses liens avec l’Ecosse avec les guerres d’indépendance avec le Chili. Certaines fenêtres ont été faites sous la forme de lucarnes de bateau. La plus grande des terrasses est devenue une salle à manger.

« La Sebastiana » –  fut pillée après le coup militaire de 1973 – et a été ensuite restaurée en 1991, grâce au soutien de Telefónica de España, une contribution qui a également permis d’acheter la partie qui appartenait au couple Velasco Martner. En décembre 1991, la maison du musée fut inaugurée. En 1994, la place a été construite et, en 1997, avec la contribution de Telefónica de España, le centre culturel fut inauguré.

LA ISLA NEGRA

« L’océan Pacifique est sorti de la carte. Il n’y avait pas d’endroit où le mettre. C’était tellement gros, sale et bleu qu’il ne rentrait nulle part. C’est pourquoi ils l’ont laissé devant ma fenêtre.  » (Pablo Neruda)

Nous allons terminer notre voyage à moins d’une centaine  de kilomètres de Valparaiso, à Isla Negra qui n’est pas comme son nom l’indique une île, mais un village situé au bord de la plage où en 1944, Pablo Neruda a commencé à construire une maison où il pourrait travailler sur son chef d’oeuvre « Canto général », recueil de poèmes sur l’histoire et la nature américaines, qu’il a commencé à composer en 1938 après son retour d’Europe un an plus tôt. Pablo Neruda a rédigé à cet endroit peut-être ses plus importantes oeuvres.

Isla Negra Photo : Fondation Pablo Neruda

Isla Negra
Photo : Fondation Pablo Neruda

Il aura fallu environ deux ans et deux architectes,  pour achever la construction de la maison. Neruda a voyagé autour du Chili en tant que sénateur et principal membre du parti communiste. Il a également été exilé pendant plusieurs années à Buenos Aires et au Mexique. Mais, comme Neruda le disait :  « La maison a continué à grandir, comme les gens, comme les arbres. » L’endroit s’appelait à l’origine Las Gaviotas. Le poète l’a renommé Isla Negra à cause de la couleur de ses rochers et peut-être parce qu’il pouvait s’y isoler pour écrire.

Les collections les plus importantes qui sont conservées dans cette maison, sont liées à la mer : figures de proue, répliques de voiliers, bateaux à l’intérieur des bouteilles, coquillages, dents de cachalot. Il y a aussi des espaces qui commémorent son amitié avec des poètes morts, dont il a fait graver les noms sur les poutres du bar. D’autres collections sont également présentées aux visiteurs, telles que des bouteilles aux formes étranges, des masques, de vieilles chaussures et des pipes. La chambre surplombe l’océan avec ses vagues et dans le jardin, se trouvent les tombes de Pablo Neruda et Matilde faisant face à l’océan.

LA ROUTE PATRIMONIALE SUR LES PAS DE PABLO NERUDA

Temuco, en Araucanie, est la ville d’enfance et d’adolescence de Pablo Neruda où il a vécu entre 1906 et 1921.

La maison où Pablo Neruda a vécu son enfance et son adolescence entre 1906 et 1921, était une propriété privée, mais récemment le ministère de la Propriété nationale a signé l’acte d’achat pour que la maison appartienne au patrimoine national et devienne un musée. La maison, d’une superficie de 452 m2 est située au coeur de la Maison de la machine où travaillait son père. Elle fait partie des moments les plus emblématiques de la Route Patrimoniale du poète en Araucanie.

La Route Patrimoniale « Empreintes de Pablo Neruda à Temuco », lancée par le Ministère des Ressources Nationales, fait partie du Plan d’Infrastructures et de Développement Territorial de la Région Araucanía.

La route est située entre Isla Cautín au sud, Cerro Ñielol au nord, le cimetière général au nord-est et le secteur Estación au nord-est du centre-ville de Temuco. La route comprend un total de cinq zones qui comprennent 18 étapes ou lieux directement liés à la vie et l’œuvre de Pablo Neruda. La maison dans laquelle vivait Neruda est le lieu où il a écrit ses premiers poèmes, a fait ses premières publications et a planifié ses premiers livres.

Si vous souhaitez partir sur les pas de Pablo Neruda à travers ses maisons, c’est réalisable, Espaces andins, propose des voyages sur mesure au Chili. Espaces Andins, pourra vous organiser un voyage sur les pas de ce célèbre poète.