Iles Du Lac Titicaca

Les îles du Lac Titicaca

Lors d’un voyage au Pérou, après un arrêt au mythique Machu Picchu, l’étape suivante est de visiter un autre lieu sacré, qui fait rêver bon nombre de voyageurs, le Lac Titicaca et ses nombreuses îles. Le Lac Titicaca est situé à la frontière entre le Pérou et la Bolivie, un endroit peu commun pour une frontière, une frontière naturelle. Sa superficie est de 8562 km² ce qui fait de ce lac, le plus grand et le plus haut lac navigable au monde à 3 636 mètres d’altitude. Au sein du lac, on compte environ une quarantaine d’îles dont quelques unes sont habitées. De nombreux peuples conservent le style de vie ainsi que les traditions ancestrales. Partons à la découverte des principales îles du Lac Titicaca.

1- Coté Pérou

Les îles flottantes Uros

Les Uros sont un groupe amérindien (Aymara) de la région du Lac Titicaca qui date d’avant les incas. Situés à quelques kilomètres de Puno, les Uros vivent sur les îles flottantes artificielles faites de roseaux qui poussent abondamment dans le lac. Environ 2600 Uros vivent au bord des rivières et des lacs. On atteint les Iles Uros en bateau au départ de Puno. Vous pourrez voir cette ethnie Aymara dans leur tenue colorée qui vit de la pêche, du tourisme avec  la vente de l’artisanat.

Les Uros étaient l’une des premières formations culturelles de l’Altiplano et leur origine remonte à la période pré-Inca. Bien que certains anthropologues soulignent que les Uros ont été les premiers habitants de l’Altiplano, cela reste un sujet de débat. Les Uros de Puno ont revendiqué leur descendance ancestrale de l’Urus (langue Uruquilla) et avec elle, leurs droits et prérogatives d’usage dans la région du lac Titicaca. Les Uros ont été historiquement discriminés par d’autres groupes ethniques de l’Altiplano depuis les temps pré-Incas jusqu’à nos jours. D’un autre côté, certaines personnes croient que le dernier Uro a disparu dans les années 50 et que les habitants actuels des îles flottantes ont inventé une ancestralité pour attirer le tourisme et ont des droits spéciaux.

Tisseuse des Iles Uros

Tisseuse des Iles Uros

 

 

Ile de Taquile et son textile classé au Patrimoine de l’Humanité

La population de Taquile, d’origine Quechua,  a vécu relativement isolée du continent jusqu’aux années cinquante, et la notion de communauté est encore très présente parmi eux. Cela se reflète dans l’organisation de la vie communautaire et dans la prise de décision collective. Les habitants de l’ile de Taquile vivent principalement de la pêche, de l’agriculture, du textile et du tourisme qui a contribué au développement de l’économie communautaire. 

Tissage Ile de Taquile // Photo : Peru Travel

Tissage Ile de Taquile // Photo : Peru Travel

L’île de Taquile, est connue pour son artisanat textile fait par les hommes et les femmes de tous âges dont les produits sont utilisés par tous les membres de la communauté. Le textile de Taquile a été déclaré en 2008 au Patrimoine Culturel  Immatériel de l’Humanité par l’Unesco. La tradition du tissage sur l’île de Taquile remonte aux anciennes civilisations Inca, pukara et colla, de sorte qu’ils conservent des éléments vivants des cultures andines pré-hispaniques.  Les tissus sont fabriqués à la main ou sur des métiers à pédales préhispaniques.  Les vêtements les plus caractéristiques sont le chullo, bonnet tricoté en laine emblème de la culture andine.

Vue de l'Ile de Taquile / Photo : Peru Travel

Vue de l’Ile de Taquile / Photo : Peru Travel

 

Ile Suasi

L’ile Suasi est la seule île privée du Lac Titicaca au Pérou.  Véritable petit paradis pour les amoureux de la nature, l’ile Suasi est loin de tout, située à 4h30 de navigation de Puno, est un véritable havre de paix où vous pourrez vous échapper du tourisme de masse des environs. Au lever du soleil, vous pourrez partir marcher, faire du kayak et profiter du panorama de rêve qui s’offrira à vous. Vous pourrez également voir sur le chemin des  alpagas, des vigognes et observer des oiseaux. L’hôtel de l’île, dont la propriétaire est la sociologue Martha Giraldo, est éco-responsable.  Il n’y a pas d’ électricité, l’hotel fonctionne grâce à l’energie solaire. L’hotel utilise également des détergents biodégradables.

 

Ile Suasi // Photo : Hotel Suasi

Ile Suasi // Photo : Hotel Suasi

 

 

L’ile Amantani

Située dans la partie péruvienne, à environ 38 km de la ville de Puno et à 10 km de l’île de Taquile. On y arrive par bateau des îles flottantes Uros. C’est la plus grande île du lac Titicaca avec 9.28 km². Sur l’île Amantani, deux « cerros » permettent d’avoir une vue spectaculaire  sur le lac à plus de 4000 m.  Les civilisations pré-incas ont laissé d’intéressants vestiges archéologiques : le centre cérémoniel Pachamama sur le Cerro Llacastiti et le centre cérémoniel Pachatata sur Cerro Coanos.

 

Ile Amantani // Photo : Peru Travel

 

L’ile aux vigognes et l’Ile Anapia

Les deux îles sont situées dans l’archipel de Wiñaymarca, composé de 8 îles,  proche de la frontière bolivienne où les habitants ont conservé leurs coutumes ancestrales.  La pêche est l’une de leurs activités principales. A Anadia, se trouvent les maisons et bâtiments administratifs  (municipalités, écoles, centres de santé..). Ils possèdent également d’autres îles où ils cultivent et élèvent des animaux (vaches, cochons, poulets et moutons). La plus grande île de l’archipel, Yuspique, est utilisée par la communauté d’Anapia pour élever les vigognes, environ une soixantaine sont sur cette ile. Les vigognes vivent à l’état sauvage. Elles sont sous la protection de la communauté locale.

 

ARCHIPEL WAYNA MARCA // PHOTO : PERU TRAVEL

Durant votre séjour sur cette île,  vous pourrez visiter l’île Anapia en passant du temps avec une famille locale. Vous contribuerez à un projet interculturel. L’argent allant directement à la population locale. Vous pourrez faire des promenades, visiter l’île, échanger, partager des idées.. Cet échange culturel fait prendre conscience aux populations locales de la valeur de préserver leur culture, leur langue et d’être fiers de leurs origines autochtones.

 

2- Coté Bolivie

Isla del sol

L’ile du soleil où selon la légende, le lieu de l’origine du monde et de l’humanité. Son nom originel est Lac Titikaka.  C’est sûrement l’île la plus grande du Lac Titicaca avec 14,3 km2 qui conserve quelques vestiges de la période inca peuplée d’ indiens d’origines Aymara et de Quechua. On y accède uniquement par bateau de Copacabana. L’ile dispose d’environ 80 ruines, ce qui est énorme, lors d’un voyage, on pourra voir les ruines du Palais de Pilkokaina, un édifice de deux étages au sud de l’île dont la construction fut ordonnée par Tupac Yupanqui, empereur inca qui a régné au 15ème siècle. En plus de ses vestiges archéologiques, l’ile du soleil offre de merveilleux paysages avec ses cultures en terrasses avec vues sur le Lac Titicaca.

 

Isla del Sol, Bolivie

Isla del Sol, Bolivie

Isla de la luna

L’ile de la lune appelée aussi « Coati », située à 8km de l’Ile du soleil est la deuxième île sacrée des incas. Sur l’ile de la lune, la communauté est bien organisée, les familles développent les activités de tourisme communautaire (agriculture, vente de produits artisanaux et textiles). Koati ou l’ile de la lune, était consacrée au culte de Mama Killa (lune en quechua), épouse d’Inti (le soleil). Le lieu le plus important de l’île est l’Inakullu ou le temple de la lune où des cérémonies eurent lieu.  Selon la tradition, une des autres fonctions du lieu était l’éducation des femmes les plus nobles de l’empire et la formation du corps des prêtresses de la religion inca. Les mystiques  îles du Soleil et de la Lune attirent lors de chaque équinoxe du printemps (21 septembre) et du solstice d’hiver (21 juin) à des milliers de touristes en quête d’expériences surnaturelles.

Visiter le Lac Tititica est une véritable expérience pour toute personne souhaitant combiner découverte de merveilleux paysages, rencontre avec la population locale, découverte des cultures ancestrales. Lors d’un voyage, vous pourrez passer une ou plusieurs nuits chez l’habitant, vous reviendrez transformé par cette expérience. N’hésitez pas à nous contacter pour l’organisation de votre voyage sur mesure au Pérou ou/et en Bolivie. Tout peut s’organiser en fonction de vos envies et de votre budget.

 

Par Valérie