La Route 40, Argentine, Espaces Andins

En voyage sur la route mythique d’Argentine, la route 40

Avec la mythique Route 66 aux Etats-Unis, la ruta 40 ou route 40 fait rêver le voyageur depuis sa création en 1935. S’étendant sur 5194 km environ (c’est plus que la distance entre Madrid et Moscou ou New-York et Los Angeles), la route emblématique argentine constitue une véritable aventure qui traverse l’Argentine du nord au sud ce qui en fait l’un des itinéraires les plus intéressants de par sa variété de paysages mais également l’un des plus longs au monde.

 

La route 40 / Site : ruta40.com

La route 40 / Site : turismoruta40

 

Avant de faire un voyage sur la route 40, le gros challenge est de décider quels types de paysages voir car il existe des possibilités infinies de voyages du Nord de l’Argentine jusqu’à la Terre de Feu. Je recommande de choisir les itinéraires en fonction des paysages que vous souhaitez découvrir. Lors de ce voyage sur la Route 40, vous découvrirez des paysages étonnants dont beaucoup sont classés au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco.

Quelque chiffres : la route mythique argentine traverse 236 ponts, 18 parcs nationaux, 27 cols andins et 11 provinces d’Argentine mais en général, par manque de temps, on ne voyagera que sur des tronçons (Patagonie, Nord ou Cuyo).

La route 40 part de la Quiaca (province de Jujuy) à la frontière bolivienne, située à une altitude de 3 462 mètres au-dessus niveau de la du mer et se termine à Cabo Virgenes, à l’embouchure du détroit de Magellan, près de Rio Gallegos au niveau zéro.

QU’EST CE QUI REND LA ROUTE 40 SI MYTHIQUE ?

Son histoire : La route 40 passe par quelques sections du chemin de l’inca « Qhapaq Ñan » , construite au XV ème siècle par les incas pour unir la région méridionale avec la capitale Cusco, au Pérou. Egalement, nous avons les sentiers qu’empruntaient les Tehuelches à pied pour chasser les guanacos et les nandous.

Son environnement naturel : Pour les amoureux de la nature, la route permet d’accéder aux parcs ainsi qu’aux réserves naturelles les plus connues du pays.

 

 

Eglise de la Quiana

Eglise de la Quiana

 

Sa diversité : lors de cette traversée, comme indiqué plus haut, vous découvrirez une variété de paysages, de climats, de faune et de flore, de gastronomie, de personnes, ce qui fait que vous ferez plusieurs voyages en un.

Son patrimoine culturel : l’itinéraire relie les localités à de nombreux monuments historiques classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, également vous pourrez également voir différents sites pré-colombiens.

MOMENTS FORTS D’UN VOYAGE SUR LA ROUTE 40

Il existe un nombre infini d’itinéraires pour un voyageur souhaitant explorer la route 40. Je ne peux pas vous énumérer tous les itinéraires possibles, dans ce cas, il est recommandé de contacter Espaces Andins qui pourra vous aiguiller en fonction de vos centres d’intérêts afin de ne pas aller dans tous les sens. Un voyage le long de la route 40 se prépare à l’avance.

Mais, je vais vous montrer les merveilles que vous pourrez observer lors d’un voyage sur la Route 40.
Tout d’abord, il est important de savoir qu’en fonction de l’itinéraire choisi, le choix du véhicule aura une grande importance. En Patagonie, où certaines portions de la région du Cuyo, la route est asphaltée alors que certaines portions du nord sont des pistes, la location d’un 4×4 est quasi obligatoire, ce qui sera le cas dans les Vallées Calchaquies.

LA ROUTE DE CACHI ET CAFAYATE

Entre Cachi et Cafayate, la route 40 sert d’union entre ces villes de la province de Salta. En voiture, nous parcourons un chemin d’une rare beauté avec ses petits villages où le temps semble s’arrêter. Nous assistons à une palette de couleurs dans les paysages. Vous passerez par les villages de Seclantás, Molinos, Angastaco, San Carlos et Animaná avec cette piste avec des virages couverts de graviers, sable ou terre. A Seclantas, vous pourrez voir des artisans proposant à la vente leurs beaux vêtements ainsi que des ponchos traditionnels. A Molinos, vous verrez la petite église du 18ème siècle bien décorée, déclarée monument national en 1942.

 

Eglise de Molinos / Photo : Espaces Andins

Eglise de Molinos / Photo : Espaces Andins

 

 

Entre Angastaco et Cafayate, sur 20 km, nous avons la Quebrada de las Flechas, formations rocheuses composées de pierre de grés, dont les couleurs varient d’un ocre grisâtre à rougeâtre qui forment des gorges étroites avec des murs de 20 mètres de hauteur, ce qui en fait, l’un des plus beaux attraits de la route 40.

 

La Quebrada de las Flechas / Photo : Espaces andins

La Quebrada de las Flechas / Photo : Espaces andins

Lors de la traversée de cette quebrada, vous pourrez immortaliser le moment en prenant de nombreuses photos à côté de ces merveilles de la nature. Arrivée dans le joli village de Cafayate, épicentre de la viticulture de haute altitude, où vous pourrez profiter d’une bonne table.

LA ROUTE DE LA RIOJA A MENDOZA

Il est préférable d’effectuer cette route pendant les mois de l’hiver austral entre mai et septembre évitant ainsi les chaleurs du printemps. Il est recommandé d’avoir un 4×4 car toutes les routes ne sont pas asphaltées. Administrativement parlant, la région du Cuyo inclut les provinces de Mendoza, San Luis, San Juan et La Rioja, située à proximité des hauts sommets des Andes, et d’une vingtaine d’espaces naturels avec d’imposants paysages avec l’Aconcagua et ses 6959 mètres de hauteur. Autres curiosités et merveilles, le Parc national de Talampaya avec ses imposantes falaises de roche rouge, où les dinosaures ont vécu et où les hommes ont laissé des témoignages du passé sur des piétroglyphes.

 

Le parc national de Talampaya en Argentine / Photo : Talampaya

Le parc national de Talampaya en Argentine

 

Enfin, le parc d’ Ischigualasto ou vallée de la lune, important site paléonthologique qui abrite les restes de vertébrés il y a 180 millions d’années. Egalement, l’érosion a façonné les paysages lunaires faisant de cet endroit un endroit unique.

 

 

Vallée de la lune, Argentine

Vallée de la lune, Argentine

 

Le circuit se termine à Mendoza, où les vignes produisent peut-etre les meilleurs vins au monde.

LA ROUTE 40 EN PATAGONIE

La route 40 traverse presque 3000 km en Patagonie en passant par les provinces de Santa Cruz, Chubut, Rio Negro et Neuquén) et présente une succession de plateaux, de montagnes, glaciers, lacs, forêts.

 

Glaciar-Perito-Moreno / Photo  : Espaces Andins

Glaciar-Perito-Moreno / Photo : Espaces Andins

 

Parmi les points d’intérêt du parcours, nous aurons le parc national Los Glaciares avec le glacier Perito Moreno, El Chalten avec le Fitz Roy, la Cueva de los Manos dans le Parc national Perito Moreno, le parc national los Alerces, la région des lacs avec Bariloche et San Martin des Andes.

UNE EXPERIENCE INSOLITE : LA ROUTE 40 A VELO

En 2016, j’ai eu le plaisir d’assister à une conférence de Gérard Le Moy, professeur de ski nautique breton, qui s’était lancé un défi, parcourir 5136 km à vélo, le long de la Cordillère des Andes, le long de la route 40. Un véritable exploit. Gabriela, sa femme argentine, a filmé ce voyage et nous avons eu l’honneur de le voir à l’Ambassade d’Argentine.

 

La route 40 c’est plusieurs voyages en un seul, une multitude de paysages, qui n’ont rien à voir les uns des autres entre les formations rocheuses du nord et les glaciers de la Patagonie. Si vous aussi, vous souhaitez partir à la rencontre de ces fantastiques paysages, contactez-nous pour l’organisation de votre voyage sur mesure. Seul un vrai spécialiste pourra vous conseiller sur ce type de voyage.

 

Par Valérie