Iguazu

Comment le film « Missions » m’a donné envie de visiter les Chutes d’Iguazu

Lorsque j’ai vu la scène d’ouverture du film « The Mission » de Roland Joffé, j’ai eu un coup de coeur pour les fantastiques paysages ainsi que pour ces impressionnantes chutes d’eau d’une incroyable beauté. Après en avoir rêvé, j’ai pu enfin m’y rendre sur place, ces chutes, sont les Chutes d’Iguazu, situées à cheval entre l’Argentine et le Brésil, véritable spectacle visuel et sonore qui font d’Iguazu, l’une des 7 merveilles du monde de la nature.

 

Missions de Roland Joffé

Missions de Roland Joffé

Où sont situées les chutes d’Iguazu

Iguazu est situé dans la province de « Misiones », à moins de 2h de vol de Buenos Aires, la capitale de l’Argentine, à la frontière de deux pays : le Paraguay et le Brésil. La ville principale est Posadas située au bord du fleuve Parana, un pont lui permet de rejoindre le Paraguay. La région de Misiones présente une diversité exceptionnelle naturelle et culturelle. La province doit son nom aux établissements jésuites qui étaient nombreux dans cette région ainsi qu’au Paraguay et au Brésil. Les missions jésuites avaient pour but d’évangéliser les indiens guaranis et leur permettre d’échapper à l’esclavage dans la région. Les chutes d’Iguazu sont situées à environ 5h de route de Posadas soit environ 330 km.

Comment se sont formées les chutes d’Iguazu

Une faille géologique produite dans le lit de la rivière Parana a fait que l’embouchure de la rivière Iguazu a été transformée en cascade abrupte de 80 mètres de hauteur.

De quel côté voyons-nous le mieux les chutes ?

 

Carte des Chutes d'Iguazu

Carte des Chutes d’Iguazu

 

A chaque fois, on me  pose la question suivante : « De quel côté voyons-nous le mieux les chutes ? « . C’est une question à laquelle il est malheureusement difficile de répondre. Pour moi, il faut prendre le temps de visiter les chutes des deux côtés pour avoir une vision complète. Je ne comprends pas trop l’intérêt de se déplacer aux chutes et de ne visiter qu’une partie. La différence concernant la situation des parcs offrent différentes expériences et de panoramas.

Je vais vous donner mon avis en vous emmenant en visite des deux côtés du parc national en empruntant différents sentiers qui vont vous montrer tout ce que le parc peut nous offrir.  La visite du parc coté brésilien est courte et  offre de superbes vues panoramiques uniques sur les chutes. Photographes, profitez du moment !

Le parc national coté Brésil

Le parc national du Brésil est situé à environ 17km du centre de Foz de Iguazu et borde l’Argentine qui est aussi parc national créé en 1934. La frontière entre les deux pays et leurs parcs est la rivière Iguazu. Elle conduit après 18 km à la rivière Parana, un point qui est la triple frontière entre l’Argentine, le Brésil et le Paraguay. Lorsque l’on dort à Puerto Iguazu, il faut tenir compte du passage de la frontière et il est conseillé de partir tôt de son hôtel pour passer la douane.

 

Les chutes d'Iguazu // Photo : Espaces andins

Les chutes d’Iguazu // Photo : Espaces andins

 

A notre arrivée dans le parc national d’Iguazu, nous avons le centre des visiteurs avec la billetterie, des explications sur les sentiers à emprunter au sein du parc, la boutique de souvenirs… Nous partons ensuite en bus impérial avec le toit ouvert pour apprécier l’environnement qui nous entoure. L’hôtel s’arrête et nous laisse face à notre premier point de vue. De là, nous pouvons sentir le grondement des eaux. A partir de ce moment là, la balade commence, nous  devons parcourir un sentier d’1,5 km environ.  Pendant toute notre balade, le paysage est vraiment majestueux avec une vue panoramique des chutes, je m’émerveille devant une telle beauté de par son bruit, sa force, sa hauteur. Les chutes d’eau peuvent venir de différents endroits, il y en a partout, il faut garder les yeux ouverts.  Après avoir revêtit notre poncho, protégé mon appareil photo, nous empruntons la passerelle  où nous allons marcher en pleine nature et qui va petit à petit nous emmener  jusqu’à l’impressionnante Gorge du diable (82 m. de haut), le point de frontière entre les deux pays. Au fur et à mesure où nous approchons de ce mur d’eau, le bruit est intense,  nous arrivons au bout de la passerelle attirés par cette force de la nature dans le vide, mais nous résistons. Nous sommes submergés par tant de beauté avec l’apparition de nombreux arcs en ciel,  nous immortalisons ce moment en photos. Demain, nous irons du coté argentin.

 

Chutes Iguazy / Photo : Gray line

Chutes Iguazy / Photo : Gray line

Le parc national coté Argentine

Ce matin, nous partons tôt pour profiter au mieux du parc national. Nous sommes à 15 km environ de Puerto Iguazu. Il y a plus d’endroits à voir du coté argentin. Il serait dommage d’effectuer la visite au pas de course.  Le parc national argentin est organisé en plusieurs circuits et sentiers. Si du coté brésilien, nous assistons à un spectacle, nous avons une vue panoramique sur les chutes, du coté de l’Argentine, nous sommes au coeur de l’action, nous avons l’impression de pouvoir toucher les chutes, c’est plus réaliste et nous pouvons sentir la force des chutes transportant des millions de litres d’eau par seconde.

Chutes d'Iguazu / Petit train

Chutes d’Iguazu / Petit train

Après avoir passé le centre des visiteurs, nous nous retrouvons à la gare centrale où nous allons emprunter un petit train qui va nous emmener jusqu’aux majestueuses gorges du diable en forme de fer à cheval. Nous montons dans le petit train puis nous partons pour 2,5km de trajet à travers la forêt. A la descente du train, nous marchons le long de la passerelle (environ 1,2km) à travers la jungle où nous pourrons observer la faune et la flore qui va nous emmener jusqu’aux gorges du diable. A l’arrivée, je suis bouche bée et toute en admiration devant sa majesté. Mes voisins sont comme moi. Nous apprécions ce spectacle de mère nature.

Puis, nous empruntons les passerelles du  circuit supérieur, qui longe les chutes par le haut. Nous marchons le long de sentiers délimités et protégés et alternent souvent entre le calme de la rivière au milieu de la forêt  et le vacarme des chutes nous permettant ainsi d’obtenir des vues panoramiques et visuelles incroyables. Vous pourrez y voir les chutes Dos Hermanas, Bossetti et Chico.

 

Chutes Iguazu (Bosseti)

Chutes Iguazu (Bossetti)

 

 

 

 

Chutes Iguazu (les deux soeurs)

Chutes Iguazu (les deux soeurs)

 

 

Puis, le circuit inférieur, nous empruntons un sentier balisé qui descend au-dessous des chutes,  ce circuit offre une expérience plus intime avec la nature. A travers ce circuit, on peut « sentir » les sons, les odeurs de la jungle. On pourra y voir les chutes de San Martin, Bossetti, Alvar Nuñez et les deux soeurs. Grâce à ce circuit, vous pouvez également rejoindre le port pour une visite à l’île de San Martin et pour l’aventure nautique qui vous permet de passer sous les chutes.

La faune et la flore observée dans le parc national

Le parc national abrite un important patrimoine naturel avec un peu plus de 2000 espèces  de plantes dont les fougères, les orchidées, les palmiers, les bromélias, et des arbres gigantesques qui forment une grande variété de plantes grimpantes qui fournissent des fruits et attirent les singes, les cerfs, les toucans et bien d’autres.

 

Les coatis d'Iguazu

Les coatis d’Iguazu

 

 

 

Au niveau de la faune, on trouvera plus de 450 espèces d’oiseaux qui se montreront plutôt au lever et au coucher du soleil, ce qui est le cas du toucan que des voisins de mon hôtel ont pu voir au lever du soleil. On pourra également voir des perroquets ou le martinet noir, une espèce endémique de la région d’Iguazu.  Il existe environ 80 espèces de mammifères avec cinq variétés de félins qui se déplacent discrètement dans la forêt.

Vous pourrez voir d’innombrables variétés d’insectes  attirant l’attention, parmi eux les papillons colorés, donc l’un d’eux m’a donné l’envie de créer le logo d’Espaces andins.

 

Papillon d'Iguazu

Papillon d’Iguazu

 

Enfin, dans les nombreux cours d’eau, vivent les yacarés (crocodiles), les tortues, ou les hérons qui se nourrissent de poissons.

Les expériences à vivre au sein du parc

Visiter Iguazu, c’est vivre de nombreuses expériences comme :

– effectuer un survol en hélicoptère

Si le budget le permet et que le beau temps est au rendez-vous,  je recommande le survol en hélicoptère des chutes d’Iguazu, certes c’est court (10 minutes environ), c’est onéreux, mais que de sensations, découvrir les chutes vue du ciel, grandiose. Le survol se fait du Brésil uniquement.

Survol hélicoptère

Survol hélicoptère

– passer sous les chutes en zodiac

Rendez-vous à l’embarcadère, on descend les escaliers jusqu’en bas du circuit inférieur avec une splendide vue. On nous donne nos gilets de sauvetage puis embarquement à bord de puissants zodiacs pour une activité bien fun, une navigation sur le rio Iguazu avec passage sous les chutes. Douche et adrénaline assurées !!!

Chutes d'Iguazu - Zodiac

Chutes d’Iguazu – Zodiac

 

– Visiter le parc pendant la pleine lune

La pleine lune a lieu une fois par mois. Vivre une visite des chutes d’Iguazu au moment de la pleine lune est un moment assez unique, où les seuls témoins sont les mystères de la jungle et les majestueuses gorges du diable. C’est une agréable expérience, on prend le petit train à la station « Garganta del diablo » puis ensuite, on marche sur les passerelles en bois  à travers la jungle, au-dessus de la rivière lors du clair de lune. Il ne fait pas très chaud en soirée, prévoir sa petite laine. Lors d’une visite nocturne, nos sens sont éveillés, on entend le bruit de l’eau, le bruit de la forêt qui peut être un animal. Les animaux sortent beaucoup la nuit pour se nourrir. C’est une rencontre avec la nature.

 

 

La pleine lune à Iguazu

La pleine lune à Iguazu

Pour aller plus loin dans la province de Misiones….

A 40 km d’Iguazu, au bord du fleuve Parana, se trouve les mines de Wanda où l’on trouve des gisements de pierres semi-précieuses (topazes, agates, améthystes). La visite permet de comprendre le travail d’extraction. I faut savoir que ce qui fait la valeur d’une pierre améthyste c’est avant tout sa couleur : plus le violet est profond, plus la pierre coûte chère.

 

Mines Wanda

Mines Wanda

 

 

Au Brésil, nous avons le barrage Itaipu, oeuvre gigantesque, exploité par le Brésil et le Paraguay depuis 1984. C’est le 2ème plus grande centrale hydroélectrique au monde après celle de la Chine. Installé sur le fleuve Parana, le barrage fournit le quart de l’énergie électrique du Brésil et 90 % du Paraguay.

Les Missions jésuites, à 5h d’Iguazu, vers Posadas, nous offre un véritable retour vers le passé. Les ruines de San Ignacio Mini, Loreto et Santa Ana sont inscrites au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

 

Les ruines missions jésuites

Les ruines missions jésuites

 

Et vous, souhaitez-vous visiter cette merveille de la nature ? Espaces andins pourra vous organiser votre voyage sur mesure en Argentine et  vous proposer un séjour complet dans la province de Misiones pour apprécier ces paysages d’une rare beauté et comprendre l’histoire de cette région.

 

Par Valérie