L'ile De La Lune, Lac Titicaca, Bolivie.
Photo : Espaces Andins

L’ile de la lune (Isla de la luna), l’autre île sacrée du lac Titicaca

Mon dernier article était consacré à  l’un de mes coups de coeur de mon voyage en Bolivie, le Lac Titicaca et plus particulièrement l’ile du soleil (Isla del sol), un endroit magique, mythique, mystique, spirituel, qui fait du bien à notre âme. Le lendemain de notre visite de la Isla del Sol,  nous poursuivons notre découverte au sud-est de l’ile du soleil, avec la visite de l’Ile de la lune (Isla de la Luna), autre joyau du Lac Titicaca,  que l’on appelle également l’île Coati, deuxième île sacrée des incas. Le terrain escarpé de l’île de 105 hectares est couvert de terrasses de cultures de l’époque préhispanique. La communauté Coati est organisée. Les familles développent des activités de tourisme communautaire en tant que mode de vie durable et diversifié. Les communautés se consacrent également à l’agriculture, à la vente d’artisanat et de textiles aux visiteurs.

le port Yumani (Isla del sol), point de départ pour la visite de la Isla de la luna

L’accès à l’ile de la lune se fait en bâteau à partir du petit port de Yumani. En cette matinée de novembre, nous partons à pied de notre hôtel jusqu’au port de Yumani. Nous marchons dans les ruelles pavées où nous rencontrons des lamas, des ânes et les cholitas, ces dames en habits traditionnels avec leurs vêtements colorés, leurs chapeaux melon et leurs longues tresses brunes.

un âne sur la Isla del sol, Lac Titicaca, Bolivie Photo : Espaces Andins

un âne sur la Isla del sol, Lac Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces Andins

De bon matin, nous effectuons un voyage hors du temps, tout est calme et paisible, un vrai bonheur ! Le fait qu’il n’y ait pas de véhicules à moteur fait un bien merveilleux. Peu avant d’arriver au port, à mi-chemin de l’escalier de l’inca, se trouve la fontaine des trois eaux qui illustre parfaitement les connaissances hydrauliques avancées des peuples préhispaniques. Pour les premiers conquistadores, c’est la fontaine de la jeunesse éternelle. La fontaine est faite de pierre sculptée à partir de laquelle jaillissent trois jets d’eau qui, selon les habitants de la région, ont chacun une saveur différente et par conséquent peuvent prolonger la vie. En effet, on pense que quiconque boit de l’eau de la fontaine restera toujours jeune.

Puis, nous descendons l’ « escalier de l’inca », impressionnant escalier abrupte datant de l’époque inca, de presque 500 marches allant jusqu’aux rives du lac. L’idéal étant plutôt de descendre l’escalier plutôt que de le monter surtout avec des sacs et des valises.

Escalier inca, Isla del Sol, Lac Titicaca, Bolivie Photo : Espaces Andins

Escalier inca, Isla del Sol, Lac Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces Andins

Si vous empruntez cette voie, vous pourrez embaucher des porteurs ou des mulets ce qui rendra votre ascension plus confortable. De plus, lorsque l’on monte l’escalier, nous ne pouvons pas profiter de la splendide vue qui s’offre à nous. En bas de l’escalier, se trouvent les statues de Manco Cápac et sa soeur et épouse Mama Ocllo,  qui accueillent les visiteurs.

Mama Ocllo, Port Yumani, Isla del Sol, Titicaca, Bolivie Photo : Espaces andins

Mama Ocllo, Port Yumani, Isla del Sol, Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces andins

Ce matin, le vent s’est levé, agitant les eaux du lac. Nous mettons 50 minutes environ pour atteindre la deuxième île sacrée du lac Titicaca, l’île de la lune située à seulement 7 km du port de Yumani. Les habitants de l’île de la lune sont des aymaras qui vivent de l’agriculture, de la pêche et du tourisme.

 

Départ de l'Ile de Soleil, Ile Titicaca, Bolivie

Départ de l’Ile de Soleil, Ile Titicaca, Bolivie  // Photo : Espaces Andins

La traversée est cependant très agréable avec la vue sur les sommets de la cordillère royale enneigée qui ne nous ont pas quittés pendant tout notre voyage.

Vue sur la cordillère royale, Lac Titicaca, Bolivie Photo : Espaces Andins

Vue sur la cordillère royale, Lac Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces Andins

La isla de la luna : l’ile des femmes

Face à l’imposant et protecteur Mont Illampu et sur trois niveaux de terrasses cultivées, face à nous, se trouve un fantastique vestige de l’empire inca encore très bien préservé, le temple Inak Uyu ou palais des vierges. L’île de la lune est connue pour avoir été la résidence des femmes choisies comme les plus belles de l’empire à l’époque des Incas. A cette époque, l’empereur inca Tupac Yupanki nommé héritier du trône à l’âge de 15 ans, ordonna la construction d’un bâtiment coloré destiné à devenir un « Ajia Wasi » ou « Palais des vierges choisies du soleil ». Baptisé « lñak Uyu »,  les femmes élues apprenaient entre autres des métiers comme le tissage et l’art mais elles recevaient également une éducation pour devenir de futures prêtresses. Certaines ensuite devenaient épouses de l’empereur inca mais on dit également qu’elles pouvaient être utilisées pour des sacrifices pendant la pleine lune.

Palais des vierges, Ile de la Lune, Lac Titicaca, Bolivie Photo : Espaces Andins

Palais des vierges, Ile de la Lune, Lac Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces Andins

Le site est situé sur une terrasse au milieu d’une colline. La structure cérémonielle est grande, et mesure 55 mètres de long sur 24 mètres de large. La façade est ornée de symboles décalés et de niches trapézoidales de pierre et d’adobe. Par le passé, le site possédait deux étages et compte actuellement 35 chambres. Les temples sont orientés vers le lever du soleil. Seul l’empereur inca avait accès à ce temple.

Puis, nous partons pour une promenade jusqu’au sommet de la colline par le chemin de Warmi Thaki (le chemin de la femme). Pendant notre parcours, le sentier montre des plantes médicinales (Cedron, Q’oa, Romero, Eucalyptus) servant à la teinture et au lavage. L’idée de ce chemin est de retrouver l’importance de la femme sur l’île et son rôle d’artisane, laissant derrière elle son rôle d’esclave de l’époque inca. De là, nous avons une splendide vue sur le palais des vierges, la cordillère royale et le lac. Le long du sentier se trouvent des panneaux explicatifs sur les plantes médicinales et les protections locales.

Le palais des vierges vu des hauteurs (Ile de la lune, Lac Titicaca, Bolivie) Photo : Espaces andins

Le palais des vierges vu des hauteurs (Ile de la lune, Lac Titicaca, Bolivie)
Photo : Espaces andins

 

 

Après avoir atteint le sommet de l’île, nous obtenons notre  récompense, notre splendide vue sur le lac et le Cerro Llampu et la cordillère royale.

 

 

Au sommet du chemin de la femme à l'ile de la lune, Lac Titicaca, Bolivie Photo : Espaces Andins

Au sommet du chemin de la femme à l’ile de la lune, Lac Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces Andins

 

Nous continuons notre petite balade en direction de l’autre versant de l’île, et nous tombons sur la charmante petite église de l’île de la lune.

 

 

Eglise de l'Ile de la lune, Titicaca, Bolivie Photo : Espaces Andins

Eglise de l’Ile de la lune, Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces Andins

 

 

Sur notre chemin, les rencontres effectuées…

 

les moutons

 

 

Les moutons de la isla de la luna, Titicaca, Bolivie  Photo : Espaces andins

Les moutons de la isla de la luna, Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces andins

 

 

Les lamas…

 

 

Lama sur la Isla de la Luna, Titicaca, Bolivie Photo : Espaces andins

Lama sur la Isla de la Luna, Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces andins

 

 

Nous arrivons à notre embarcadère et reprenons notre navigation pour l’ile du soleil où plus tard en soirée, un magnifique coucher de soleil nous attendra.

 

 

Roseaux Ile de la lune, Lac Titicaca, Bolivie Photo : Espaces Andins

Roseaux Ile de la lune, Lac Titicaca, Bolivie
Photo : Espaces Andins

 

La beauté simple et naturelle du lieu m’a vraiment marquée. J’ai beau être rentrée depuis quelques semaines déjà et  pourtant il y a toujours une petite part de moi qui reste à Titicaca. La magie  des paysages et des rencontres a laissé une trace indélébile dans mon coeur. J’espère faire partager aux maximum de personnes mon expérience, la Bolivie est une destination qui se mérite auquel, on ne pense pas au premier abord car par exemple, les pays voisins sont plus touristiques mais une fois qu’on y a goûté, il est difficile de l’oublier. Espaces Andins organise des voyages sur mesure en Bolivie, n’hésitez pas à nous contacter pour l’organisation de votre projet.

Par Valérie